L'art est la magie délivrée du mensonge d'être vrai.

Adorno

idées

société

humanités

sciences

être

moteur de recherche

éditorial

agenda

Photo choisie au hasard

lettre d'info

contact

à propos

à l'école du possible

enjeux

connaissances

possible en actes

Imprimer cet article

Le Stress constitutionnel, lutte contre le djihadistes.

masque  Garapon Antoine (cité par à l'école du possible) — 23/02/2017

 

Nous vivons un Etat intermédiaire entre guerre et ce qu'on vit 

Il Faut lutter contre le terrorisme

Le dernier rapport est purement instrumental

Je propose une réflexion qui propose une analyse politique 

 

Il y a quelque chose  de nouveau dans le terrorisme djihadiste qu’il faut appréhender.

Il s’agit d’une nouvelle forme de violence 

Les anciens terrorismes étaient identifiables, on savait à quoi les attribuer

Ex Algérie Israël

En ce qui concerne le djihadisme, ce n'est pas un terrorisme territorial, cee n'est pas directement politique 

On pourrait le comparer aux attentats terroristes anarchistes des années 1900 (Vaillant )

Il y aune colère contre la société  que je trouve plus proche de la figure du pirate 

Cicéron dit « le pirate c'est l'ennemi de tous « 

C'est une violence hybride

Proche avec la tuerie de masse type Columbine,  Nanterre …

A chaque fois un tueur solitaire sans pathologie particulière, mais un profil.

La tuerie de Nice n'est pas en lien direct avec Daesch.

On est très loin du 11 septembre.

L’organisation de la tuerie du Bataclan du  13 Nov, coûte 80 000 euros ( pas grand chose)

Il s’agit d’une co production de l'islam et de la modernité 

Géopolitique et anthropologique, Politique et sociale 

Dans la Tuerie d'Orlando  et celle des frères kouachi, il y a une homosexualité refoulée

 

Ce n'est pas une lutte contre les discriminations

C'est un phénomène mythologique 

Cologne ne se réfère pas directement à l'islam 

Mais à des problèmes d'identité  qui ont à voir avec une dimension religieuse 

Il y a une violence hybride fondée sur une double causalité 

Daesh a pour objectif premier d'étendre son territoire 

Voir le livre de Philippe Puck (? orthographe connais pas)  sur les martyrs 

Il y a un passage au moment de la guerre civile anglaise qui ressemble à ce qui se passe.

 

Il y a un appel à la conversion

Vengeance de dieu face au blasphème

Sorte de résurgence très moderne dans notre modernité 

 

Troisième caractéristique violence mutante ce n'est pas une guerre religieuse 

Et cela pourrait le devenir

On pourrait abandonner le terrorisme, cela ne s’arrêterait pas.

 

Les politiques voient des enjeux sécuritaires la où ils sont politiques.

 

En France 2000 volontaires près à en découdre

la posible disparition de Daesch en Syrie 

Pourrait entraîner  des formes de lguerre civile en France 

Rousseau la violence est le signe d'une détérioration interne

 

Le djihadisme réintroduit le sacré

Une partie d'entre eux est altruiste ; contrairement à ce qu’on pourrait penser

Notamment chez les femmes 

On part en Syrie pour des raisons humanitaires 

On tue ceux qui tuent le sacré

 

On peut se radicaliser sur Internet sans difficulté.

Un jeune d'origine maghrébine  qui n'a pas eu « son galon » se fait embarquer sur Internet et prépare un attentat.

On écoute les Immans radicalisés sur Internet.

 

Toutes les inventions technologiques ont conduit à des transformations de la violence.

Il n'y a pas de profil du terrorisme, ils ne connaissent pas les 5 piliers de l'islam.

Ce qui est commun c'est que la vérité se révèle sous forme d'un secret initiatique 

Et non d’un long apprentissage. Cela ressemble plus à  Star Wars ou à  Harry Potter.

 

Concepts binaires qui divise le Monde en deux catégories 

Absorber sur soi tout le mal absorbé dans la famille.

Importance du millénarisme.

 

Le Monde s'interprète par des signes et notamment des signes ultra faibles qui ne sont pas perçus

Abolition du temps par le suicide. Tout se passe comme si le temps raccourci déployait un Espace illimité.

voir David Bel

Il y a une peur d'une violence apocalyptique au milieu de sociétés pacifiées qui ne supportent plus la violence

Sédentaires pacifiés et nomades violents.

Martin Esbraun ???

Aristocratie guerrière des dhjihadistes 

ce ne sont pas des victimes

David Thomson "les revenants "

Une éthique du combattant sans pitié

Présentisme avec ressurgence du Salut.

 

Un garçon  que j’ai visité en prison demandait  :d’où vient le temps 

Obsédé par la question du Salut.

 

Thème de la corruption du Monde

Corruption physique et morale

Proche de la corruption des élites

La régénération se fera par la violence

Joseph de Maistre, Robespierre

Fragilité d'une société fondée sur des procédures  qui s'est éloignée du transcendant, et

se pense comme un système .

Claude Huffington parlait du centre de gravité 

Désir d'une mort salvatrice chez les dhjihadistes .

 

Nos institutions enregistrent le stress de la violence 

Le stress commence par dire qu'on n'a pas le savoir sur le mal qui l'attaque 

Livre de Buk ( merci de me trouver qui  c’est)

Idée de la possession par le démon

Le mal est rapporté à une personne alité perturbée 

Comme si la vérité d'une situation venait des gens qui passent à l'acte

Marc Sageman dit qu'on ne peut pas trouver les raisons du passage à l'acte 

On est en fin de cycle 

La psychiatrie  a fait une réinterpretation de la fureur 

 

Cela ne marche pas pour les dhjihadistes.

On ne sait pas comment comprendre et soigner les dhjihadistes 

À qui faut il confier cela ( d’où les constations du rapport sur la faiblesse de la « déradicalisation »

Le travail social des danois a donné un peu plus de résultats .

Qui est le mieux placé pour résoudre le problème ?

Le président

L'exécutif sous contrôle des juges

Législatif ? 

 

Souvent on se trompe de guerre 

Banalisation de l'état d'urgence

Aujourd’hui mesures d'urgences soutenues oar l'opinion, le pouvoir n'en abuse pas trop

80 R0soutenaient la déchéance ( mais chacun craint qu’un autre type de pouvoir en abuse vraiment)

On préfère la servitude volontaire

Aujourdh’ui aucun avocat ne soutient les dhlihadistes, contrairement à des gens comme Verges  qui soutenait les terroristes algériens.

Clivage aussi

54 R0des Américains trouvent bien L'espionnage Internet car c'est pour leur sécurité  ( alors que c’est tolalement contraire à leur constitution)

Sii en Israël on sait, qu’à chaque momen,t il peut y avoir un attentat,  en Occident, on oublie les attentais entre deux attentais. Une sorte de clivage s’instaure

 

 

Modification silencieuse entre l'opinion 

Et les pouvoirs

Stress juridique : que faire ? 

On est pris dans un noeud coulant

Ex Patriot acte protège et disqualifie à la fois,  il est  rejeté par une partie des américains 

 

La violence religieuse veut démasquer les institutions 

Plus la réaction est disproportionné plus elle entérine la victoire du terrorisme.

Il n'y a pas de face à face donc on répond avec des drones 

Dyssimetrie de la réponse.

 

Puisque le terrorisme est une sortie du droit alors nous aussi on sort du droit

La situation est liée à l'hybridité.

 

On est dans une condition mixte

Comme disait ROUSSEAU (Etat de nature , Etat de droit)

On vit en même temps l'état de droit et l'état de nature 

 

D'homme à homme, on vit dans l’Etat civil ;de peuple à peuple dans l’Etat de guerre.

Nous sommes assujettis à l'un et l'autre

 

Il y a des ennemis 

Dans tous les conflits que fait-on pour contrôler la zone neutre

Aux USA déportation de 70 000 personnes pendant la seconde guerre suspectés d'être complices avec les japonais

Que faire des retours en Syrie ?

 

Il y a le souci de prévenir des attentats 

Et de respecter la présomption d'innocence

Le juge dit : dès qu'il y a une menace déclarée, j'interviens 

On utilise les techniques d'espionnage

Et on ne peut en parler sinon on perd l'avantage .

Incompatible avec la transparence de l'état de droit 

Faut-il se garder une main derrière le dos pour combattre le terrorisme 

On revient à l'état de nature.

 

J'ai voulu documenter cette épreuve démocratique face au terrorisme religieux 

Qui continue à ne pas trouver dans le politique les réponses 

 

Radicalisation : façon de se construire une carapace face aux libertés qu'on n'assume 

 

Dans 93 association intéressante 

Idee de rédemption

 

Remarques de Rosanvallon

Faire du service social renforcé, en milieu ouvert, plutôt qu'en milieu fermé. 

L'état pour Hobbes  est un réducteur d'incertitude .

Face aux catégories d'incertitudes, Il faut définir les risques calculables et identifier des catégories intermédiaires

Il y a plusieurs forme d’Erat

Etat de guerre 

Etat d'urgence ( limité dans le temps Prend des décisions pas des règlements ) 

On ne veut pas le constitutionnaliser 

État de siège, loi de 1849 tensions internes ne faut-il pas définir une autre catégorie qu’on pourrait appeller

L'Etat de vigilance.

 

 

Résumé du livre de Antoine Garapon et Michel Rosenfeld

Démocraties sous stress

 

« Le terrorisme djihadiste révèle les peurs secrètes des sociétés démocratiques : la crainte d’une division de la Cité et d’une dislocation du monde, d’un pouvoir abandonné par l’autorité et d’un droit dépassé par le fait. Parce qu’il ne vise plus seulement à atteindre l’intégrité territoriale d’un État mais l’intégrité morale de la société en niant radicalement ses mœurs, ses manières de vivre et ses principes politiques, il menace la nature même de la démocratie.

Placées ainsi sous pression, nos démocraties se trouvent exposées au couperet d’une double injonction : une réaction sécuritaire excessive au mépris de la liberté qui les fonde, ou la capitulation, que serait une trop grande clémence. Pour dépasser cette alternative, il faut opposer à la dialectique de la guerre et de l’état d’exception le fil rouge d’une épreuve démocratique qui met sous stress la Constitution et les institutions. Car les armes à opposer au terrorisme ne sont pas seulement guerrières, policières ou procédurales : elles reposent sur notre capacité à cultiver les vertus démocratiques de résistance et de sérénité ».

 

 

 

 

Commentaire(s)